13/11/2012

Chasse à l'autographe [126,127,128] La femme du boulanger.

Ce dimanche 04 novembre...alors que Monsieur et moi-même étions en train de faire un peu de ménage...bardaf! Un flash me traverse l'esprit!

Et oui alors que la musique des années 80 allait à plein tube dans l'appart...je me mis soudain à "rêver" et à me souvenir de la dernière avant-première...tout en faisant les poussières, je précise. Puis dans mes pensées, je fis une soudaine étrange mais salvatrice association d'idées. Laquelle me direz-vous (ou pas)?

Film Stars80 - rencontre de stars - obtention d'autographes - dernier autographe? - Alec Mansion - Prochain Autographe? - Michel galabru - Théâtre - 4 novembre!

Et là, j'hurlai après mon chéri pour lui dire:" M... On est le 04 novembre! On a théâtre ce soir! On a encore failli oublié! "

Bin oui, il y a quelques années de cela, nous avions raté un spectacle de Stomp à Roubaix. On s'était trompé de date et nous étions arrivés avec une semaine de retard...90€ la place de perdus! OUF, Alec Mansion et les stars 80 et les poussières nous ont sauvés cette fois!

Bref, vers 18h30 nous voilà en route vers Liège. Nous arrivons assez tôt, prenons place dans notre joli parterre. Le spectacle commence avec une belle anecdote. Quand " l'insituteur" entre sur scène, une partie du public se met à applaudir le comédien. Ils ont cru que c'était Michel Galabru. Ppppfff, trop drôle quand on sait que Michel Galabru tient quand même le rôle principal et que la pièce s'appelle "La femme du BOULANGER". Mais il faut reconnaître que l'instituteur était très ressemblant...Normal puisqu'il s'agit du fils de Michel : Jean Galabru.

Bref, la pièce passe et on ne se lasse pas. Les accents su sud nous mettent du baume au coeur, les petites piques nous font bien rire...Bref, la pièce est vraiment réussie!

DSCN4803.JPG

DSCN4804.JPG

 

A la fin du spectacle, je laisse monsieur tout seul et court vers la sortie extérieur du théâtre. Là, je vois une dame très sympa qui m'indique plus précisément où attendre. De fait, en approchant, je reconnais certaines têtes de loin.

Bref, l'attente est courte. Michel Galabru arrive dans cette voie de garage. Le monsieur sécu nous explique qu'ils vont autoriser les personnes à approcher de Michel Galabru par 3 et que tout le monde ne pourra pas y aller. Dès lors, je tente de me mettre au premier rang. Bin oui, quoi, contrairement aux 3/4 des "chasseurs" présents, j'avais payé ma place, vu le spectacle...alors je méritais bien de féliciter ce grand comédien de vive voix! Et Bingo! Au deuxième tour, j'ai eu ma chance. J'ai donc pu féliciter et remercier MICHEL GALABRU de près...je crois que j'en tremblais tant j'étais impressionnée. Il ne faut pas oublier que ce grand monsieur a quand même 90 ans et tient encore 2heures sans entre-acte sur scène! BRAVO!

102.JPG

 

Ensuite, j'ai retrouvé mon compagnon. Nous sommes allés boire un petit coup au forum avant de refaire un détour par la sortie des acteurs. Et là, coup de chance, j'ai pu, à nouveau, exprimer ma joie et mon appréciation du spectacle à 2 des comédiens. L'un d'entre eux ( Julien Cafaro)est également un acteur que l'on voit dans beaucoup de séries TV et l'autre est un chanteur corse (Christophe Mondoloni).

103.JPG

104.JPG

 

Nous avons discuté un peu avec le premier, moins avec le second. Nous avons ensuite poursuivi la conversation avec le régisseur en chef, très sympa. Bref, une soirée inoubliable!

 

21:26 Écrit par Chasseuse B. dans Autographes & photos V.I.P, Théâtre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

15/10/2012

Chasse à l'autographe [117-125] Avant-Première " Stars 80 "

J'ai mis du temps à venir vous raconter cette chasse, mais j'avais besoin de temps pour redescendre de mon nuage. Quoique, à chaud, ça aurait pû être pas mal aussi à raconter...mais j'étais bien trop excitée que pour me poser sur le clavier :)

Le dimanche 7 octobre 2012 se tenait l'avant-première du film "Stars 80". Il s'agit d'un film racontant l'histoire vraie de 2 mecs qui décident de produire une tournée faisant revenir les chanteurs des années 80 sur scène. Pour cette avant-première exceptionnelle, on nous annonçait du beau monde. Et la promesse fût bien tenue.

Nous avions donc réservé nos tickets avec mes collègues et mon homme pour aller à l'ap de De Brouckère. Au début, je n'étais pas plus motivée que ça à bouger...je n'étais plus trop motivée pour la chasse aux autographes car , je me rends compte , j'ai du mal à supporter l'adrénaline et le stress que ça engendre. Mais bon...je me suis dit que j'aimais vraiment trop les tubes des années 80 et donc...je ne pouvais pas passer outre.

Le début de la séance était annoncé pour 19h45...Monsieur et moi avons pris le temps pour décoller. Et à peine en route, que ma collègue me téléphone (vers 19h) et me dit qu'elle est déjà dans la salle et qu'il y a du monde. Il suffisait de son appel et de cette "remarque" pour que l'adrénaline, le stress pointent le bout de leur nez.

C'est finalement vers 19h30 que nous arrivons au cinoche. Je vais saluer mes amis chasseurs qui attendent dehors dans le froid. Ensuite, nous fonçeons vers la salle. A l'entrée, nous recevons chacun un "pompon" genre "pompom girls". Je retrouve mes 2 collègues et nous décidons de laisser monsieur tout seul pour aller attendre les acteurs le long du tapis rouge.

Arrivées en bas, Mr UGC que je connais me signale que les acteurs devraient arriver rapidement. Aussi tôt dit, aussi tôt fait! On voit Richard Anconina arriver avec Patrick Timsit. Et c'est parti! Hop, une première photo, un premier autographe...Mais pas de chanteurs en vue. On monte donc vers la salle. En route, on recroise Richard Anconina qui nous reconnait et nous fait "salut les filles".On ne sent plus...des vraies gamines. On retourne dans la salle pour voir le speech d'intro que les acteurs feront.

Le film commence et l'ambiance monte. Je n'arrête pas de chanter et danser dans mon siège ...Les tubes des années 80, c'est plus fort que moi. Il me prend alors une idée... J'envoie un sms à mes amis chasseurs à l'extérieur pour qu'ils me préviennent si ils voient les chanteurs arriver. Mais le temps passe et rien à l'horizon. Finalement, environ 30 minutes avant la fin du film, je ne tiens plus et je sors jeter un oeil hors de la salle. Quelle bonne idée. Je croise Mr UGC qui me dit que la troupe va arriver dans 5 minutes , qu'ils viennent de quitter l'hôtel. Je préviens mes collègues qui me rejoignent aussi vite le long du tapis rouge.

De fait, 5 minutes après, c'est le défilé des plus grandes stars des années 80. Et là, c'est la fête! On parvient à avoir une photo avec la quasi totalité des vedettes...Je suis aux anges car ils sont tous ultra sympas ! Je suis sur mon nuage car je n'en reviens pas que ces chanteurs, dont je connais les tubes par coeur, sont là à côté de moi. C'est un peu comme un rêve qui se réalise. On remonte alors vers le carré V.I.P. Et là, on discute calmement ...enfin surtout ma collègue, avec Richard Anconina. Je demande à Richard (qui est vraiment d'une gentillesse et d'une amabilité topissime) si je peux avoir une dédicace vidéo. Il refuse gentiment en m'explicant qu'il a peur que ses paroles soient détournées plus tard. Du coup, je lui demande un autographe à mon prénom qu'il accepte sans rechigner. Ma collègue réussira même à avoir un énorme bisou! Bin oui, elle venait de lui dire qu'il avait été son premier amour,lol. Puis les chanteurs arrivent et on retourne dans la salle pour voir la fin du film.

A la fin du film, l'ambiance est ...indescriptible. Les stars arrivent et la salle se lève,brandit les pompons, acclame et hurle leur joie! Ils sont presque tous là. Les anecdotes, les blagues mais surtout les chansons volent sur scène. Mais toute bonne chose a une fin. Et c'est les étoiles plein les yeux que nous quittons la salle...Mais nous voulons encore plus de photos, je veux encore plus d'autographes...Du coup, on décide d'attendre à la "frontière" du carré V.I.P. Quand finalement, nous parvenons à approcher du carré V.I.P., nous rappelons les vedettes. Richard revient, François Feldman aussi...Mais, avec une dame à côté de moi , on veut Gilbert Montagné. On décide, après de longues minutes, d'appeler Gilbert. On commence alors à clamer "Gilbert, Gilbert, Gilbert...". Et c'est, sans sa femme (un vrai chien de garde!) qu'il approche du cordon de sécurité et accepte de prendre la pose. Je suis alors aux anges et peut quitter le cinéma l'esprit tranquille.

Sauf que, je suis tellement prise par l'atmosphère, je décide de trainer devant le cinéma en espérant croiser encore des vendettes. On ne devra pas attendre très longtemps avant de les voir tous sortir par vague. Et c'est à l'extérieur qu'on aura à nouveau des jolies photos et autographes. Alec Mansion me signe un autographe et ne cesse de me dire que j'ai un beau prénom. Je lui rétorque alors "si j'ai un si beau prénom, je peux peut-être avoir un bisou". Et hop, 2 bisous! Un premier suivi d'un second pour la photo^^

C'est en chantant à tue-tête dans les rues, les étoiles plein les yeux, les souvenirs plein la tête que nous rentrons dormir. Pendant plus d'une semaine je suis restée sur mon nuage années 80.

Le film est simplement superbe (à condition d'aimer les chansons des années 80). Il est à la fois plein de sensibilité , d'humour et, évidemment, de musique. Je compte bien aller le revoir (histoire de voir le passage que j'ai raté) et me l'acheter en dvd dès sa sortie!

DSCN4730.JPG

DSCN4731.JPG

DSCN4743.JPG

DSCN4744.JPG

DSCN4747.JPG

DSCN4756.JPG

DSCN4759.JPG

DSCN4763.JPG

IMG_1437.JPG

IMG_1444.JPG

IMG_1457.JPG

IMG_1460.JPG

IMG_1461.JPG

IMG_1466.JPG

DSCN4764.JPG

Paul - Loup Sulitzer, auteur français venu en tant que spectateur.

 

23:12 Écrit par Chasseuse B. dans Autographes & photos V.I.P, Film, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

17/09/2012

Chasse à l'autographe [116] Un de mes meilleurs moments!

Ce jeudi 13 septembre, ma collègue me dit qu'elle va à une avant-première en présence de José Garcia. Il me semblait bien que j'avais vu quelque chose sur le site mais, je n'étais pas certaine que ce soit ce jeudi-là.  J'hésitais encore à y aller car j'étais assez fatiguée et je n'avais personne pour m'accompagner.

 

Finalement, je parviens à convaincre ma collègue V de venir avec moi. Elle cède et accepte. C'est donc vers 19h15 que l'on se retrouve à l'UGC  De Brouckère.  Là, on voit nos collègues et leurs époux arriver. On les salue, leur confie une mission spéciale: nous avertir quand José quitte la salle et par où il la quitte. Mais, cette mission s'avèrera inutile.

 

Alors que tout le monde fait la queue, j'aperçois José Garcia au travers des vitres. Il est déjà dans le carré V.I.P.  Enfin, c'est ce que je crois car je ne suis pas sûre à 100% que ce soit bien lui. On décide alors d'entrer au cinéma et de monter près du carré VIP.

 

Là, j'ai ma confirmation que José est bien là. Nous attendons donc à une table. On resalue nos collègues qui montent jusqu'à la salle. La pression monte, l'excitation est là. J'ai peur de rater à nouveau ma photo. C'est après environ 20 minutes d'attente que je vois José se lever. Je m'approche alors des barrières VIP afin d'être la première.

 

Il sort et je l'aborde pour avoir une photo. Sans surprise, il accepte volontiers de prendre la pose. Je sors alors une photo d'une autre avant-première et lui demande de me la signer. Il remarque que la photo est "spéciale" et me dit: "Ca c'est un collector". Il signe et je cède alors la place aux autres filles.

DSCN4655.JPG

 

 

Nous le suivons ensuite jusque dans la salle afin d'écouter ce qu'il a à dire sur le film (Les Seigneurs). Puis, lorsque ça sent la fin...je quitte la salle. J'aborde une dame qui, je pense, est son agente ou attachée presse. Je veux lui demander si elle est bien ce que je pense et veux lui demander si je peux arrêter José pour quelque chose de spécial. Mais un homme s'approche, commence à lui parler....et sur les entre-faits, José Garcia sort de la salle accompagné de O (Monsieur UGC). Et là, à l'instinct, calmement, je l'aborde une seconde fois.

 

Je lui dis: "Excusez-moi, José, je peux vous arrêter une minute. Je suis prof, au sacré coeur de Lindthout et j'ai beaucoup de collègues dans la salle. Serait-il possible de faire une petite dédicace vidéo pour mes collègues? "

 

La dame en vert: Oh bin suis une ancienne du Sacré-Coeur. (Je ne relève pas, c'est la réponse de José qui m'importe).

 

José Garcia: "Oh, du Sacré-Coeur...oh, bin oui..."

 

Hop, à peine le temps de pousser sur "record" que Monsieur José Garcia débute une dédicace sous forme de sketch pour mes collègues. C'était tout simplement génial et ultra sympa de sa part de jouer le jeu. Il termine et s'en va sur mes mille remerciements.

 

C'est en faisant des bonds et des cris de joies [ "oui", façon Nadeuge de Secret Story 6] dans tout le métro que je repars...en compagnie de ma collègue un peu gênée mais, si contente et stupéfaite de voir que j'ai osé!^^

 

Cela restera, jusqu'à présent, un de mes meilleurs souvenirs, une des plus belles rencontres! J'étais déjà sous le charme mais...sa gentillesse, son accessibilité ne font qu'ajouter à son charme. Je plane encore en y repensant!

 

20:18 Écrit par Chasseuse B. dans Autographes & photos V.I.P | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | |